Publié le 11 Mai 2010

JimmyJ.L    

 

 

     A lire sur "Les Pages" : 

 

             N°2 Dernières News de Jimmy Jean Louis pour

                                            Hollywood Unites for Haïti

 

                                                               Hufh.org

Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Publié dans #Causes Humanitaires

Repost 0

Publié le 27 Avril 2010

 

Difficile d'écrire ou de décrire cette aventure...

Il y a tellement de choses à dire, de ressentis éparpillés que les mots sont pauvres et rendent l'exercice difficile... les pages sont restées blanches !

Enfin, j'ai réussi à découvrir le pourquoi "du blocage" en faisant le lien avec l'histoire "d'Alice au Pays des merveilles".

L'Aventure du Marathon c'est comme l'aventure "d'Alice" - un rêve, une parenthèse, un arrêt sur image- où tout son être se concentre sur l'affect, en communion avec ses compagnons de route. Ce sont aussi des centaines de petites et grandes émotions au jour le jour, 24h sur 24 partagées,

dans un décor unique : le Sahara !

Comment raconter mes émotions qui sont absolument liées à celles des autres, sans les trahir, les dénaturer avec des mots ordinaires ? 

Nos mots, nos confidences, les regards croisés, les joies, les larmes, les douleurs c'est comme s'ils faisaient partie d'un autre espace temps.

Merci à Tim Burton, le réalisateur "d'Alice au Pays des merveilles" qui m'a inspiré pour vous raconter cette histoire "en images"... 

 

Plus de Photos dans Album Photos

 

J'ai quitté la maison le vendredi 2 avril à 4h du matin, complètement à l'ouest ! Nuit blanche, dans un état second... Dans ma tête résonnaient 2 mots : "Khayam", "Afghanistan"... J'étais un peu furieuse, je n'avais pas eu le temps de réaliser, ni d'apprécier à sa juste mesure la future nouvelle vie de Khayam en Afghanistan !

Arrivée OuarzazateA l'aéroport, c'était dingue. 4 avions étaient affrétés pour emmener les marathoniens français et une partie de l'équipe d'organisation. Imaginez aussi : il se passe la même chose dans plus de 30 pays quasiment en même temps !

Les Bus pour aller dans le désert

DSCN0405

Dans les halls et couloirs de l'aéroport, c'était assez extraordinaire de voir tous ces hommes et femmes, reconnaissables par leurs sacs à dos, les tenues Raid Light, les baskets Salomon/Nike etc... J'étais obsédé par tous les sacs à dos : le mien, je le trouvais déjà trop grand !

 A l'aéroport d'Ouarzazate, nous sommes accueillis par Patrick Bauer, le directeur de course et l'équipe du Marathon.

Une dizaine de bus nous attendent à l'extérieur.

J'ai encore du mal à réaliser que ça y est : j'y suis !

Même Jean Pierre Khelif était là !

On s'est rencontré il y a 10 ans, lors de la manifestation sur l'abolition de l'esclavage au Fort de Basse Terre en Guadeloupe, et où était projeté le film "1802, l'Épopée guadeloupéenne" sur son écran géant gonflable". J'apprends aussi que cela fait 22 ans que lui et sa société sont partenaires dans le Marathon.

      Sur la route du désert

 

On est à 5h des portes du désert, premier arrêt "pipi"...


1er arrêt Lunch    

... et premier lunch... je sens bien qu'on est déjà tous "sur un nuage". 

Ma première "grande" rencontre dans le bus, ce sera avec Olivier qui est infirmier dans le staff des "docs trotter".

 

Camions militaires

mds 024

tente blanche

 

 

 

Des camions militaires viennent nous "ramasser" pour nous emmener au bivouac qui doit se trouver 2/3kms plus loin. C'est un peu l'anarchie pour grimper dans ces camions... je pense qu'on est tous un peu stressé...

On apercoit au loin les tentes blanches de l'organisation et les tentes noires où nous allons vivre pendant plusieurs jours.

Je commence tout juste à observer mes prochains camarades. Pendant tout le trajet en bus, nous avons eu la chance d'entendre les expériences et les recommandations de ceux qui ont déjà participé à ce marathon. On nous conseille de se dépêcher de se trouver une place dans la tente la plus proche (entre une tente et la clinique ou la réception ou l'arrivée de la course, on peut parcourir entre 1km et 1,5km)...

La course a commencé dès l'instant où on est descendu des camions avec nos sacs à dos et nos valises que nous allons garder jusqu'au contrôle le lendemain.

arrivée 1erBivouac 

 

1er GRAND objectif : choisir "SA" tente !


mds 235

 

Ça se remplit très vite ! 

Pour la plupart d'entre nous, on se retrouve avec des personnes que nous ne connaissons pas. J'avoue que dès que notre tente a trouvé ses 8 occupants, on s'est tous "regardé" avec un peu de crainte, de doute... --on a tous réalisé en même temps que nous allions partager notre intimité pendant 7 jours !--

Ca n'a duré que quelques secondes ! Il s'est passé quelque chose de magique...

En quelques secondes, avec seulement un vrai regard échangé, "le coup de foudre" nous est tombé sur la tête !. Un moment indescriptible... le mot "bonheur" serait le mot le plus juste pour exprimer cette émotion : un vrai moment de bonheur qui restera gravé dans nos mémoires.

 

TenteN°18

 

Notre maison, notre havre de paix, c'était la tente N° 18, avec Salim, Brigitte (notre Bibi), Serge, Franck, Benoît, Sebastien et Fabrice...


Installation Fabrice TenteN°18

Arrivée TenteN°18


Nous resterons sur ce bivouac pendant un jour et 2 nuits. Il faut s'acclimater, revoir son sac à dos, tout calculer au gramme près avant de passer le premier contrôle.

On doit montrer que nous avons les 2000cal de nourriture obligatoire par jour, le sac de couchage, la couverture de survie, l'aspi-venin, les lampes frontales/torches, les 10 épingles de nourrice (qui vont être très utiles, surtout pour accrocher nos dossards), le couteau etc... s'ajouteront la fusée de détresse, les cachets de sel et les bouteilles d'eau !

En effets personnels, je n'ai gardé qu'un débardeur, mon caleçon et sweet shirt Damart, mes tongues, 3 paires de chaussettes très fines, ma crème dans un mini mini tube et des lingettes ! Je suis désespéré, mon sac est toujours trop lourd ! 

 

A suivre....

Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Repost 0

Publié le 10 Avril 2010

J'ai abandonné la course le 1er jour à cause de mon menisque fêlé+1 coureur qui  m'a fait tomber alors que je filmais le départ (sauvage et excitant)+il m'a écrasé le genou.

A 20kms mon genou s'est bloqué. Heureusement je me suis vite retrouvée avec  "les grands" qui ont dû abandonner pour les mêmes raisons.

C'est une expérience unique. Incroyable.

Il n'y a que des supers personnes, baraqués, bien foutus, avec une belle âme: des extras terrestres!
On espèrait continuer à faire au moins 1 étape par jour, mais pour ne pas créer de confusion dans l'organisation, on a pas pu le faire.


J'ai des superbes images pour vous raconter cette expérience hors tout ce que l'on peut imaginer dans ses rêves ou dans ses cauchemars.

Khayam, je suis en phase avec toi 24h/24 et dans le Bonheur!

Merci encore à tous de m'avoir supportée,cette aventure deviendra bientôt la vôtre-comptez sur moi.

Ca va être dur de reprendre hors de ce désert.

Merci pour vos mails

Christine

Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Publié dans #Marathon des Sables

Repost 0

Publié le 7 Avril 2010

Mon genou m'a laché à 20kms le 1er Jour.

Toute la nuit avec le genou en feu sur le bivouac.

Rien ne vaut cette aventure.
Je me retrouve avec les champions qui ont dû abandonner pour cause de genou comme moi.
Tous les coureurs sont des extra-terrestres, super mental!...

Dormir et se lever dans le désert : inoubliable! Pleins de choses à dire mais suis limitée.

Je pense à Kh depuis cette immensité, qui doit vivre un Bonheur similaire. Beaucoup d'humanitaires ici.

Un spécial salut à A.Gross.

Pour celles qui voulaient vivre cette aventure(Carole, Caro) c'est très dur, mais exceptionnelle (y a pas mieux, de l'avis de ceux qui ont l'expérience).

Suite demain

Christine

Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Publié dans #Marathon des Sables

Repost 0

Publié le 7 Avril 2010

Hello tout le monde,

Merci à tous ceux qui m'ont envoyé un mail... ça fait bizarre d'avoir ce genre de lien avec parcimonie! Tout d'abord, PERSONNE ne savait que j'avais un problème important d'une fissure importante au ménisque. Tous les médecins m'ont demandé d'abandonner !

J'ai donc fait un max de séances kiné et de massages. C'est incroyable d'être ici... je savais que j'allais être confrontée à un autre style d'êtres humains et aussi être confrontée à des valeurs plus simple.

Ici on n'a plus envie de belles maisons, de bonnes bouffes, seules les émotions comptent...
La suite au prochain mail (c'est limité)...

Bisous
Christine

Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Publié dans #Marathon des Sables

Repost 0

Publié le 2 Avril 2010

 

 

Photos Sponsors      

Photo I am Agel

 

Bon, ben il est temps que je boucle la valise... je vais aller faire un dernier bisou à mon Khayamou qui dort...

Il part pour Kaboul dimanche, le premier jour du marathon !... "si c'est pas extrême ça !"

et puis, c'est Eric (Guyon) qui va m'accompagner... "trop top" : demain soir je vais dormir dans le désert !

Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Publié dans #Marathon des Sables

Repost 0

Publié le 2 Avril 2010

 

Photos signatures 

 

 

 

Voici le T.S que je vais porter, pour tous les amis qui m'ont soutenu 


J'ai réussi à "faire" mon sac à dos... Depuis hier, je l'ai fait, défai et refait plusieurs fois jusqu'à ce soir... une vraie désespérence (je vous enverrais une photo du désert)

Finalement j'ai réussi à y faire entrer le maximum... il fait 9kgs sur les 7 que j'espérais. Il aurait fallu que j'élimine de la nourriture... malheureusement, je suis obligé d'avoir 14.000 cal = 5 kgs...

 

A voir (pour ceux que cela intéressent) mon menu en auto-suffisance sur les Pages

Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Publié dans #Marathon des Sables

Repost 0

Publié le 1 Avril 2010

 

 

LogoMarathon  Voici quelques Médias pour le Marathon.


  Source : www.darbaroud.com  
via Cyaume
(www.guillaume-charbonneau-marathondessables.com)


 Voir sur Pages-Presse   

Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Publié dans #Marathon des Sables

Repost 0

Publié le 1 Avril 2010

 

Vous croyez que je vais pouvoir mettre tout ça dans mon sac à dos ???

 

DSCN0383_2.jpg

 

J'ai toujours été très optimiste...

mais sur ce coup... je sens que "ça va pas le faire !

 


Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Publié dans #Marathon des Sables

Repost 0

Publié le 29 Mars 2010



Hello,
Alors que j'aurais les pieds dans le sable, je m'efforcerais d'envoyer chaque jour sur ce blog, un petit "synopsis" sur "le film" de la journée... 
Il va y avoir plus de 1000 participants ! Imaginez alors la cohue en plein milieu du Sahara !
Tous ces coureurs faisant la queue devant des tentes berbères essayant d'avoir accès à un ordinateur après une très longue et "chaude" journée de course pour les uns, de marche et de course pour d'autres et... de marche pour moi ! 
Ah oui, mais attention ! JE PEUX MARCHER LONGTEMPS !!!
Et puis, pour me donner du courage je penserais à ma petite famille et l'autre, "la grande famille recomposée - je suis sûre qu'il y en a pas mal qui vont se reconnaître" ... je penserais à mon *"hero" qui sera parti très loin pour "apporter" de l'eau à ceux qui n'en ont plus !... je penserais à son daddy qui est si fier de lui...
Surtout, je penserais à tous ceux qui m'ont soutenu financièrement, c'est un cadeau merveilleux que vous m'avez fait.

*Khayam part en mission en Afghanistan pour l'ONG Solidarité le 4 avril 2010.  


Nous avons tous des rêves.
ll ne faut pas simplement croire en ses rêves, il faut les rendre possibles.


ChCourse  Du 02 au 09 avril 2010 UNIQUEMENT !        

 

Aller sur ce site et suivre la procédure : 

Rubrique "écrire aux concurrents"
Vos messages doivent comporter mon nom : Christine Allen
+ Mon N° de dossard : dossard N°120
Ne pas envoyer de pièce jointe (ça annulerait le message)






Pour être sûr d'avoir des nouvelles du Marathon ou autres aventures,

Inscrivez-vous à la News Letter


Voir les commentaires

Rédigé par Christine

Publié dans #Marathon des Sables

Repost 0